Votre bâtiment intelligent, souvent appelé domotique offre aux propriétaires une sécurité, un confort et une consommation énergétique optimisés. Ceci,  en leur permettant de contrôler des appareils intelligents, souvent au moyen d’une application de maison intelligente. Une partie de l’Internet des objets (IoT), les systèmes et les appareils de la maison intelligente fonctionnent souvent ensemble. Ce qui leurs permet de partager vos données d’utilisation et automatisent les actions en fonction des préférences des propriétaires.

Les origines de la maison intelligente

Avec la sortie en 1975 de X10, un protocole de communication pour la domotique. La maison intelligente, jadis rêvée par tous les Jetsons, a vu le jour. Le X10 envoie des rafales d’informations numériques à fréquence radio (RF) de 120 kHz. Ceci à travers le câblage électrique existant d’une maison et sur des prises ou des commutateurs programmables. Ces signaux transmettent des commandes aux appareils correspondants. Ainsi il contrôl comment et quand les appareils fonctionnent. Un émetteur pourrait, par exemple, envoyer un signal le long du câblage électrique de la maison. Ce qui indique à un appareil de s’allumer à une heure précise.

Toutefois, le câblage électrique n’étant pas conçu pour être particulièrement exempt de « bruit » dans la bande radio. Le X10 n’était pas toujours totalement fiable. Les signaux seraient perdus et, dans certains cas, les signaux ne traverseraient pas des circuits câblés sur des polarités différentes. Au départ, il s’agissait d’une technologie à sens unique. Ainsi, bien que les appareils intelligents puissent prendre des commandes, ils ne peuvent pas renvoyer de données vers un réseau. Plus tard, cependant, des appareils X10 bidirectionnels sont devenus disponibles, mais à un coût plus élevé.

La douceur du foyer

Quand la société de domotique Insteon est arrivée sur les lieux en 2005. Elle a introduit une technologie combinant le câblage électrique et les signaux sans fil. D’autres protocoles, notamment Zigbee et Z-Wave, sont apparus depuis pour contrer les problèmes liés à X10. Bien que X10 reste un protocole de communication largement installé à ce jour.
Nest Labs a été fondée en 2010 et a lancé son premier produit intelligent, le thermostat d’apprentissage Nest, en 2011. La société a également créé des détecteurs de fumée / monoxyde de carbone intelligents et des caméras de sécurité. Après avoir été acquis par Google en 2015, il est devenu une filiale de Alphabet Inc. la même année.

Thermostat Nest de troisième génération

En 2012, SmartThings Inc. a lancé une campagne Kickstarter, collectant 1,2 million de dollars pour financer son système de maison intelligente. Après un financement supplémentaire, la société est entrée sur le marché en août 2013 et a été acquise par Samsung en 2014.

Plus récemment, des sociétés telles qu’Amazon, Apple et Google ont publié leurs propres produits de maison intelligente et leurs plateformes de domotique, notamment Amazon Echo, Apple HomeKit et Google Home.

Exemples de technologies de maison intelligente

Presque tous les aspects de la vie où la technologie est entrée dans l’espace domestique (ampoules, lave-vaisselle, etc.) ont vu l’introduction d’une alternative à la maison intelligente:

Les téléviseurs intelligents se connectent à Internet pour accéder au contenu via des applications telles que la vidéo et la musique à la demande. Certains téléviseurs intelligents incluent également la reconnaissance vocale ou gestuelle.

bâtiment intelligent

 

Les systèmes d’éclairages intelligents

Les systèmes d’éclairage intelligents Hue de Philips Lighting Holding B.V., peuvent détecter le moment où les occupants se trouvent dans la pièce et ajuster l’éclairage en fonction des besoins. Les ampoules intelligentes peuvent également se réguler en fonction de la disponibilité de la lumière du jour.

Les constructeur livrent Les thermostats intelligents, tels que Nest de Nest Labs Inc., avec le Wi-Fi intégré. Ils permettant aux utilisateurs de planifier, surveiller et contrôler à distance les températures domestiques. Ces appareils apprennent s’adapte à vos habitude. Ainsi, ils modifient automatiquement les paramètres pour offrir aux résidents un maximum de confort et d’efficacité. Les thermostats intelligents peuvent également signaler la consommation d’énergie et rappeler aux utilisateurs de changer les filtres, entre autres.

À l’aide de serrures intelligentes et d’ouvre-portes de garage, les utilisateurs peuvent accorder ou refuser l’accès aux visiteurs. Les serrures intelligentes peuvent également détecter le moment où les résidents se trouvent à proximité et déverrouiller les portes.

Les systèmes de sécurités

 

 

bâtiment intelligent

 

Avec des caméras de sécurité intelligentes, les résidents peuvent surveiller leur maison lorsqu’ils sont absents ou en vacances. Les capteurs de mouvement intelligents sont également capables d’identifier la différence entre résidents, visiteurs, animaux domestiques et cambrioleurs. Ainsi, ils peuvent avertir les autorités si un comportement suspect est détecté.

Le soin des animaux domestiques est automatisé avec des mangeoires connectées. Les plantes d’intérieur et les pelouses peuvent être arrosées à l’aide de minuteries connectées.

Des appareils de cuisine de toutes sortes sont disponibles. Notamment des cafetières intelligentes pouvant vous préparer une tasse fraîche dès que votre réveil sonne. Des réfrigérateurs intelligents qui gardent une trace des dates de péremption. En plus ils font des listes de magasinage ou même créent des recettes à base d’ingrédients actuellement disponibles. Aussi des mijoteuses et grille-pain; et, dans la buanderie, des machines à laver et des sèche-linge.

Les moniteurs de système domestique peuvent détecter une surtension électrique et éteindre des appareils électroménagers. Aussi de détecter des défaillances d’eau ou des tuyaux de gel. Ainsi ils permettent de  couper l’eau afin qu’il n’y ait pas d’inondation dans votre sous-sol.